1 an plus tard

Oui, je sais, j’ai ouvert ce blog en juillet 2018…..

Mais, ce seul et unique article de 2018 s’est senti bien seul pendant….. 9 mois (tiens 9 mois, c’est marrant ça!).

Au printemps 2018, ma gynéco m’a gentiment demandé d’aller voir ailleurs car elle ne pouvait plus rien pour nous. En vrai, elle n’a jamais rien fait pour nous, 7 ans de suivi sans avoir vu que j’étais opk (et malheureusement ça se voit sur ma tronche) ou que j’étais la candidate idéale pour l’endométriose franchement ça ne mérite pas vraiment la plaque « gynéco » toute dorée en bas de son cabinet.

Je ne pouvais pas vivre l’entrée en PMA toute seule. Alors, je me suis mise à lire des  blogs par-ci, des témoignages par-là. Et puis j’ai eu l’idée d’en ouvrir un pour pouvoir surtout exprimer quelque-part ce que je ne pouvais pas forcément raconter tout haut à mon entourage, et me sentir moins seule face à cette nouvelle étape de ma vie.

Sauf que j’avais encore beaucoup d’espoir (ou de naïveté de nouvelle pmette) et que je me voyais en cloque dès le premier traitement. D’un côté j’avais envie de partager ces moments forts et douloureux, mais de l’autre je ne me sentais pas légitime. Les médecins n’arrêtaient pas de me dire que j’étais un cas facile, alors je me disais « Tu vas voir, dans quelques mois on débute la FIV, ça va fonctionner, tu vas pas te mettre à raconter ta vie et te casser comme une voleuse 1 mois plus tard ».

Alors je continuais à consulter la blogosphère PMA, en cherchant dans les mots des autres, des sentiments et des réactions que je ne pouvais que reconnaitre.

Puis il y a eu le premier échec en janvier 2019. Je sais que tout le monde ne vit pas ce premier échec comme le pire, mais on a toute l’expérience de celui qui nous fait vriller. Et bien moi c’était celui-là, le tout premier.

Cruel, car massif. Le même jour, apprendre que la prise de sang est négative et qu’il n’y a aucun embryon congelé ça a fait très très mal. J’ai marché au radar, pendant de longues semaines suite à cela. J’ai même fait un truc inimaginable pour la froussarde que je suis, j’ai fait mon baptême en deltaplane du haut du Puy de Dôme, en me disant que si la toile ne s’ouvrait pas correctement ce ne serait pas si grave.

Cruel, car solitaire. Ce n’était plus possible de rester seule face à mes angoisses, alors j’ai fait la seule chose que je fais quand je vais mal, je me suis mise à écrire. Mais pas juste pour moi, je me suis mise à écrire pour partager avec les autres. Et ça s’était vraiment nouveau pour moi. Je ne suis pas très à l’aise avec les gens en général, alors dévoiler mes craintes, mes peines à des inconnus, ça vaut un bon saut en parachute niveau sensations fortes.

Et je ne l’ai pas regretté un seul jour.

Pour moi, cette aventure là a commencé un 30 avril 2019. Et même si j’aurais bien aimé qu’elle s’arrête le 30 mai 2019, elle m’accompagne désormais dans les cheminements que l’infertilité et la PMA me font traverser. Et même si je crains encore des coups de bambous bien massif sur le tronche, au moins je me sens bien moins seule…..

Wholesome Hugs GIF - Find & Share on GIPHY

 

4 commentaires sur “1 an plus tard

  1. Parler, échanger, témoigner, être comprise par d’autres qui vivent et traversent les mêmes émotions. Alors parfois que notre entourage le plus proche ne comprend pas, émet des remarques qu’ils pensent bienveillantes mais en réalité nous agacent sans pour autant qu’on puisse leur en vouloir ouvertement… le pouvoir de l’écriture ! Ça fait du bien et ça réconforte.

    J'aime

  2. Je n’ai jamais commencé de blog mais les mots des autres m’ont fait tellement de bien !
    Et parfois du mal aussi, de voir toutes les réussites qui entraînent plus ou moins la fermeture du blog. Je retiens une communauté qui trouve des ressources intérieures hors du commun et une volonté de fer !
    Joyeux anniversaire de blog 🧡

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! J’en ai lu des blogs avant de commencer le mien et même en restant lectrice silencieuse, quel bien fou cela peut faire (avec parfois des petits coups au coeur mais qui donne tout de même beaucoup d’espoir!)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s