L’enfer c’est les autres

Comme de nombreuses femmes qui luttent contre l’infertilité, je n’aime pas être entourée de femmes enceintes. Mais pire que de côtoyer une femme enceinte quand on galère pour l’être, il y a son entourage! Et ces derniers jours, j’ai bien eu envie d’en étrangler quelques-uns……

Situation 1 – le couple compatissant mais amnésique

J’avais déjà parlé de cette amie qui attend un enfant. Ils sont les premiers dans notre couple d’amis. Pas toujours facile à gérer, surtout que son annonce est intervenue juste après l’échec de notre première FIV. Nous ne nous sommes pas souvent vus, mais lorsque ce fut le cas ce fut souvent en présence d’un autre couple d’amis, qui sont un peu mes confidents dans ce parcours difficile, surtout mon amie. Elle prend souvent de mes nouvelles et m’épaule énormément. Mais dès que ces deux couples sont réunis, ils parlent beaucoup du futur bébé et des projets à venir pour nos amis. Ils sont surexcités par cette grossesse, limite plus que les futurs parents et ça me fout toujours le cafard. Je me sens complétement en dehors de leur délire. J’ai donc un sentiment très ambivalent en ce qui les concerne. Une énorme reconnaissance pour leur empathie lorsque nous sommes en petit comité mais j’aimerai bien aussi leur rappeler de ménager leur effusion en ma présence, car rien de tel pour se sentir exclue…..

Situation 2 – les collègues

Pot de fin d’année à l’école. 3 collègues enceintes cette année et une de retour de congé maternité. Je pensais que le plus dur était passé. Ben non, vla que l’une d’entre elle à mes côtés se sert un verre d’eau et se fait chambrer. « Ben oui, c’est parce que je suis enceinte » dit-elle simplement. Et la, une essaim de collègues mamans se forment autour de l’intéressée. Je ne rigole pas, c’est limite si je ne me suis pas fait bousculer. Moi aussi je suis en train de siroter mon verre d’eau. J’ai décidé d’être raisonnable, vu que j’ai entamé mon traitement pour le TEC. Mais là tout de suite maintenant, je crois que c’est foutu pour être raisonnable. Je tends mon verre au directeur qui a une bouteille de vin dans les mains. Faudrait pas laisser planer le doute…..

Situation 3 – les lointaines connaissances

Spectacle d’une amie. Les amis et la famille sont venus l’applaudir. Nous sommes assis avec un couple d’amis dont la femme est enceinte de 6 mois. On papote un peu de tout et de rien et tout se passe bien. A la fin du spectacle, on retrouve la famille de notre amie qu’on voit occasionnellement. Les « félicitations » sont de rigueur. Et je suis là, en spectatrice muette et invisible, à écouter les questions « c’est pour quand? » « pas trop dur avec la canicule? » « fille ou garçon? ».

Scared Homer Simpson GIF - Find & Share on GIPHY

Connaitrais-je un jour cet enthousiasme? Ces questions seront-elles un jour pour moi? Ce sont les questions que je me pose depuis que j’ai envie d’avoir un enfant.

Est-ce que ces réactions suscitées feront-elle souffrir un jour quelqu’un d’autre? C’est la question que je me pose depuis que je suis en PMA.

Publicités

Un commentaire sur “L’enfer c’est les autres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s