Et vous, vous faites quoi pour les vacances?

C’est la question favorite en ce moment dans la salle des profs, avec ma famille ou mes amis.

Et pour la première fois de ma vie (enfin depuis que je suis financièrement indépendante), je n’ai rien prévu.

Et c’est pas faute de relancer le sujet toutes les semaines depuis 2 mois, depuis que nous savons qu’il y aura un TEC vers juillet. A un moment je me suis demandée s’il était d’ailleurs opportun de faire ce TEC avant de partir en vacances, mais c’est trop dur de résister à son appel….. Il n’en reste que nous avons du mal à planifier ces vacances sans savoir si celui-ci sera positif ou négatif……

Alors on a mis dans la balance les différentes options qui s’offrent à nous et étudier leur niveau de faisabilité.

Jouer les aventuriers dans notre beau pays :  5/10 (selon résultat du TEC).             L’année dernière c’était périple à vélo au bord de la Loire et en autonomie, donc tente et tutti quanti à se trimballer sur le porte-bagage. Il y a trois ans, nous avions opté pour une rando à pieds dans les Cévennes. On aimerait bien repartir à pieds ou à vélo cette année, mais je ne pense pas que cela soit judicieux avec un embryon dans le bidon……

Partir sur un coup de tête à l’autre bout du monde : 0/10. Merci Zika…..

 Poser ses valises quelque-part en Europe :  3/10                                                                    Par ce que ce doit être quelque part où il fait beau et chaud, avec la mer à proximité ou des endroits où se baigner, mais aussi des sites culturels ou de bonnes ballades dans la nature sans qu’il n’y ait foule et que cela ne coute pas trop cher…..(oui, je suis un poil exigeante) et tout ceci au plein cœur du mois d’aout……

Aller faire un coucou aux copains un peu loin :  2/10                                                       Entre ceux qui sont clairement trop loin pour notre budget, ceux qui ne sont pas là au mois d’aout (et celles qui sont enceintes ou potentiellement enceintes) ça laisse peu de choix……

Passer son été à Paris…….. Faisabilité pour une bonne dépression : 10/10!

Bon je vais arrêter de me plaindre. J’ai de la chance d’avoir des vacances chaque été, que mon chéri ait les mêmes vacances que moi et d’en avoir bien profité jusque-là.

Ce qui m’inquiète le plus au final ce n’est pas de ne pas savoir où nous irons en vacances, mais plutôt d’avoir perdu mon envie pour les organiser. Et dire qu’avant c’était mon grand kiff de l’année……. Choisir une destination, regarder tout ce qu’on peut y faire, y voir…… Mais ça c’était avant la PMA et son grand appétit pour toutes les choses qui me comblaient de joie jusqu’ici……

Et vous, vous faites quoi pour les vacances?

Travel GIF - Find & Share on GIPHY

Un moment de grâce plus court que prévu…..

Après avoir écrit l’article sur ma collègue enceinte, je me suis installée devant Big Bang Theory pour les deux derniers épisodes. J’aime bien cette série et ses personnages. Elle a continué à me faire rire, saison après saison, et j’étais un peu triste à l’idée qu’elle se termine.

Attention SPOILER sur le final de la série.

Le premier épisode nickel, mais je commence à me dire qu’il y a quelque-chose qui me turlupine. Je dis à mr Patient « Punaise si Penny est enceinte, je balance la télé par la fenêtre ». La tension dramatique de toute cette saison a tourné autour de Penny qui a décidé de ne pas avoir d’enfant. Je trouvais cela intéressant d’avoir un personnage féminin qui avait d’autres aspirations que la maternité.

Sauf qu’au début du dernier épisode, elle et son mari discutent d’une chose qui va bientôt bouleverser leur vie, qu’ils vont devoir annoncer à leurs amis. C’est tout sauf subtil, mais ils tiennent tout de même à faire préciser par Penny « bien oui, parce que je suis enceinte, blablabla ». Après un « accident » la voila en cloque et aux anges, un niveau de PB de 10/10. J’ai vu rouge!

Je n’ai pas balancé la télé par la fenêtre, mais j’ai arrêté net l’épisode. Je trouve cela malhonnête de la part des scénaristes de la série. Surtout que l’un précise en interview, on a fait exprès de faire croire à notre audience que Penny ne voulait pas d’enfant pour que tout le monde soit surpris quand on annoncerait la grossesse. Nan, mais sérieux……

Comme si ne pas vouloir d’enfant était totalement contre nature et que bon, pour être heureux, faut faire des gosses hein!

Je n’ai pu m’empêcher de penser à ceux qui ont décidé de ne pas avoir d’enfant, à ceux qui en veulent mais ne pourront jamais en avoir, à ceux qui attendent comme nous de savoir s’ils pourront en avoir un jour et cela me crève le cœur de voir des trucs aussi cons.

Çà me fait bizarre de me rendre malade à cause d’une sitcom, mais c’est tellement symptomatique de notre société qui a érigé la famille (avec enfant) comme un tout. Et dire qu’il y a quelques années, j’étais totalement dans ce moule. Je voulais des enfants et j’avais du mal à comprendre mes amies qui n’en voulaient pas. Je les trouvais un peu étranges et je me disais qu’elles finiraient bien par se faire rattraper par l’horloge biologique. Au moins, tout cela m’aura appris à être plus tolérante……

Angry Hate GIF - Find & Share on GIPHY

La collègue enceinte…..

Ce matin je retrouve une collègue que je connais peu mais que j’apprécie beaucoup. Elle n’est pas au courant de notre parcours PMA.

En février, après avoir appris que notre première FIV avait échoué et qu’aucun embryon n’avait pu être congelés, après l’annonce de grossesse de l’une de mes plus proche amie après 2 mois d’essais, j’ai aussi eu le droit à son annonce à elle.

Enfin, quand je dis annonce, en fait, au milieu d’une salle de prof en pleine effervescence à midi elle a simplement précisé qu’elle ne pouvait plus faire ou manger telle ou telle chose car elle était enceinte. J’étais assise à l’autre bout de la table, j’ai pas vraiment compris ce qu’elle avait dit, j’ai simplement entendu mes collègues s’extasier et la féliciter. Elle avait fait les choses sans grande effusion et depuis cela a toujours été très discret et je trouve cela vraiment classe. Mais c’était quand même dur pour moi, car mes collègues (toutes mamans bien sur) ne peuvent s’empêcher d’en parler, de donner tel ou tel conseil…..

Du coup, dès que mon radar à grossesse s’emballait ( dès qu’on parlait échographie ou toxoplasmose)  je partais me réfugier dans ma classe. Et petit à petit, là où avant nous discutions régulièrement chaque jour, je suis passé à un « bonjour – au revoir » poli, pour ne plus avoir à converser avec un ventre qui s’arrondissait trop rapidement.

Ma collègue, stagiaire, est revenu en début de semaine à l’école avec un ventre très proéminent. Je l’ai observé un peu de loin, puis je me suis approchée, à pas de velours. Je lui ai simplement dit « ça pousse dis donc » et on a un peu parlé de tout et de rien et c’était bien. Je suis très admirative de ce qu’elle fait, enceinte et stagiaire.

Et ce midi, le radar s’est mis à hurler dans ma tête. Et vla qu’on parle d’accouchement, de prénom, d’allaitement à ma gauche, à ma droite et face à moi. Mais pour une fois, je n’ai pas fui. J’ai même un peu participé et je suis ensuite sortie de la salle des maitres avec un petit sourire. J’avais passé un moment bien moins désagréable que je ne l’aurais pensé.

Comme il est agréable de faire à nouveau partie du monde, ne plus devoir cacher sa tristesse et son mal-être. Je profite à fond de ce moment de grâce. Je sais que dans quelques semaines, si le résultat du premier TEC est négatif, ce sera un lointain souvenir et j’irai de nouveau me planquer dans un placard pour les prochaines semaines!

Cary Elwes Hiding GIF by The Crush - Find & Share on GIPHY

Un petit déca pour vous mademoiselle?

Samedi dernier, j’ai fait ma première piqure de Décapetyl.

J’avais pris rendez-vous dans un centre médical de mon quartier où je n’avais jamais mis les pieds. Rendez-vous le plus tardif possible, vu que la veille j’avais prévu d’aller boire un ( quelques) verre avec des collègues.

Donc me voila à 9h30 avec mon ordonnance et ma boite de Décapetyl à poirauter dans une salle d’attente pleine à craquer. Le petit rhume que je me tapais depuis quelques jours n’a pas du tout apprécier le vin d’hier soir et je me sens bien raplapla…..

Vers 10h, une infirmière sort de son bureau et demande s’il y a encore des personnes qui doivent faire des prises de sang. Elle précise que les personnes venues faire des prises de sang sont prioritaires. Umh……ça m’a l’air foireux cette histoire, surtout qu’il y a un labo au bout de la rue…..

Je lui précise que je viens faire une injection et elle me dit d’attendre comme à une jeune fille arrivée il y a 5 minutes. « Il y a beaucoup de monde ce matin….. » « ouais, surtout une organisation de merde » je ne peux m’empêcher de penser.

Vers 10h15, la jeune fille en question est appelée à son tour. Je commence vraiment à voire rouge et c’est assez rare chez moi. Les effets du Décapetyl avec beaucoup d’avance?

Quand la jeune fille sort et que l’infirmière appelle un autre nom, je m’interpose et rappelle mon heure de rendez-vous. Heureusement, car 5 minutes après c’est enfin mon tour. Finalement, l’infirmière est très sympathique et la piqure (dans la fesse – grande première) absolument pas douloureuse, mais pas sur d’avoir envie de retourner là-bas à nouveau!

FIV2  – TEC1 : c’est parti!

Et sinon, quelqu’un sait à quoi sert cette piqure (à J21 de mon cycle actuel)?

Flying Lets Go GIF by John Artur - Find & Share on GIPHY

 

Les enfants sont formidables…..

Je suis prof. Prof de CP avec des petits crapauds de 5-6 ans qui me font régulièrement m’émerveiller, souvent râler, parfois crier, mais surtout énormément marrer……

Retour après mon arrêt maladie pour FIV1. Je retrouve mes élèves dans le préau (avec tous les autres élèves et les autres profs au même endroit – très petit l’endroit) qui me sautent dessus en hurlant « maitresse, t’es enceinte? ». Hum Hum, regard en coin de certains collègues pas au courant pour la PMA…..Devant leur insistance et afin de faire disparaitre ces fameux regards, j’ai dû leur dire que je n’étais pas enceinte (je me suis un peu étranglée au passage, avec mon embryon J2 qui entendait tout ce que je disais, tsssss…..).

Après cela, j’ai un élève qui me dit « moi, je pensais qu’on t’avait crevé un oeil » et un autre qui rétorque « moi, je pensais que tu étais morte ». Ok, les gars, on va s’arrêter là, hein…..

Retour après mon arrêt maladie pour FIV2. Je retrouve mes élèves dans la cour (on gagne en discrétion pour le coup) et cette fois-ci j’ai eu le droit à « maitresse, t’as eu un bébé? ». J’ai été absente une semaine……Ma réponse à la négative a été moins culpabilisante à dire et tout cela m’a bien fait marrer (ainsi que quelques collègues au courant depuis).

Bon, par contre, ils n’ont pas du tout apprécié que je ne sois pas là pour la photo de classe (et moi non plus d’ailleurs) et l’après-midi un vent de rébellion a soufflé dans ma classe…..

Tv Show Lol GIF by Teachers on TV Land - Find & Share on GIPHY

 

Le pire ou le meilleur des anniversaires?

J’ai eu 33 ans il y a quelques jours. Mon anniversaire qui était encore il y a peu, un jour spécial que je prenais plaisir à célébrer, n’a plus la même saveur depuis deux ans.

J’avais même décidé de ne pas le fêter cette année car je savais qu’il allait tomber en plein dans notre deuxième protocole FIV. Je n’avais pas envie de faire comme si je me réjouissais de prendre une année de plus si celui-ci prenait une tournure négative.

Le soir même nous sommes allés manger au restaurant avec mon amoureux à côté de chez nous. C’était simple et en cadeau il m’a dit qu’il m’emmènerait en weekend pour le pont de l’ascension. C’était parfait, une petite escapade en dehors de notre routine boulot – dodo -PMA pour déstresser!

Nous avons mis longtemps à nous décider sur ce que nous allions faire et quand on s’y est vraiment intéressé, on a constaté qu’il y avait du monde qui avait eu la même idée que nous ce weekend là. On jette notre dévolu sur la Normandie, en plus il va faire beau en fin de semaine. Plus de train disponibles, donc on loue une voiture de location.

Le mercredi vers 19h, Mr Patient va chercher la voiture. Il revient en me disant que la voiture en question fait un sale bruit au freinage, vraiment pas très rassurant. On essaye de contacter le service de location. Ils se renvoient la balle entre service commercial et service technique, on hallucine.

Le lendemain matin, jour férié, on essaye de les recontacter. On parvient à les avoir plus facilement que la veille. Ils nous proposent de reprendre une autre voiture au même endroit (tout se fait automatiquement sans personne physique sur place) car il en reste justement une autre. Il est déjà plus de midi, on se rend avec tous nos bagages sur place afin de partir pour la Normandie juste après. On « rend » notre voiture et on essaye de recommander l’autre voiture. Sauf que le système nous réattribue la voiture avec le problème de freins….

Je m’assois au milieu de nos bagages, dans ce parking glaucquissime, la tête dans les mains et je répète intérieurement « mais putain pourquoi il faut encore que ça tombe sur nous…… » (j’ai en ce moment un petit soucis à gérer le sentiment d’injustice) . Je me mets à chialer. Mr Patient commence à perdre sa légendaire patience et me demande  » Que fait-on? ». Je n’en ai aucune idée. C’est tellement pas l’idée de ce que je me faisais de ce weekend. J’ai pas envie de me battre d’avantage avec la société de location pour qu’ils nous trouvent une solution. De plus, nous n’avons réservé qu’une nuit pour le moment et je me rends compte que les hôtels sont archibookés pour les jours suivants dans le coin où nous voulons aller (enfin un peu partout d’ailleurs).

Finalement, je me calme, nous décidons d’annuler notre location et nous rentrons tout penauds à la maison. Mon weekend d’anniversaire est tombé à l’eau…..

Le jour même de mon anniversaire, nous avions 2J6 congelés en plus des 4J5 de la veille. Dans quelques jours, semaines, mois, nous saurons si 2019 sera le plus beau ou vraiment le pire de mes anniversaires……

Lonely Season 3 GIF - Find & Share on GIPHY